Vous êtes ici : Accueil > Retraite : ne pas dire "si j'avais su...."

Retraite : ne pas dire "si j'avais su...."

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Quelques pistes de réflexion !

Qu’on l’idéalise, qu’on n’y croit pas, qu’on la simule, la retraite fait beaucoup parler. Dans certaines conditions mieux vaut agir. Quelques clés pour optimiser ses droits à la retraite.

Ah, la retraite ! Un mot séduisant, utopie par les plus pressés, et angoisse pour les futurs bénéficiaires. Bref, tous pensent : «  à quelle sauce allons-nous être mangés ? ».

Le calcul des droits est énigmatique ; le langage inconnu (RCO, retraite proportionnelle, forfaitaire, trimestre validé, cotisé..), les règlementations mouvantes… Difficile de déterminer ce à quoi s’attendre, même avec un relevé de carrière. Alors face à toutes ces difficultés comment faire pour maîtriser la retraite ? Quelques pistes de réflexions.

Maximiser ses droits à la retraite


Pour maximiser ses droits à la retraite, il convient d’avoir un œil, à la fois sur l’âge légal et les trimestres cotisés. La situation idéale est celle, présentant des seuils de cotisations élevés et des trimestres toujours cotisés (sans trou). Mais telle n’est pas toujours le cas. Peu de points, manque de trimestres… Quelles solutions dans ces cas-là ?

Parfois, des rachats peuvent être intéressants. Dans d’autres situations, la proratisation reste malgré tout avantageuse. Renforcer le système de points, repousser l’âge de la retraite en cotisant plus longtemps… Diverses solutions peuvent être proposées.

Retenez tout de même une chose en matière de cotisations sociales : au-delà d’un certain seuil de revenus, les cotisations réclamées n’apportent aucun droit à la retraite supplémentaire. Dans ce cas, mieux vaut donc optimiser, et pourquoi pas, en profiter pour rééquilibrer les droits avec le conjoint. 

Optimiser ses revenus


Déterminer ses besoins, énoncer ses priorités et envies sont des points importants pour esquisser les meilleures modalités pour bien vivre sa retraite.

Quel que soit le montant qui sera versé, il est judicieux de compter sur ses biens (mobiliers et immobiliers) pour compenser un revenu parfois faible. Deux solutions : épargner tôt et diversifier son patrimoine (foncier avec bail long terme, placements financiers, épargne…).

La retraite se doit d’être préparée. Mieux vaut donc ne pas être attentiste et contribuer rapidement à son devenir. Car quelques soient les évolutions règlementaires, un bon retraité est un retraité qui anticipe !

Le service juridique se tient à votre disposition sur rendez-vous (au 04.70.48.42.42) pour faire un point sur la situation. On considère que 45 ans, c’est le bon âge pour commencer à s’interroger. 

CONTACTS

Pour prendre RDV
Agnès PELLETIER
Assistante
04 70 48 42 42
sjafe@remove-this.allier.chambagri.fr

Nolwenn ERAUD
Juriste
04 70 48 42 42
neraud@remove-this.allier.chambagri.fr

Marie-Annick NAUDIN
Juriste
04 70 48 42 42
manaudin@remove-this.allier.chambagri.fr

NOS SOLUTIONS