Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Détail de l'actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

Lutte contre les chardons : qui s'y pique ?

Comme chaque année, un arrêté préfectoral rend obligatoire l’échardonnage sur certaines communes. Cette année, 169 communes sont concernées, soit 4 nouvelles communes.

Voisin d’un terrain laissé en friche dans l’attente de sa construction, je m’inquiète de la quantité de chardons qui s’y trouvent. Quelles mesures existe-il pour obtenir la destruction de ces chardons avant leur floraison, afin qu’ils ne s’étendent pas sur mes propres terres ? Des mesures de destruction des chardons existent, pouvant être initiées soit par le préfet, soit par le maire. Les occupants des terres infestées sont tenus de procéder à la destruction des chardons durant le printemps et l’été afin qu’elle soit terminée avant la floraison.

Un arrêté qui fixe les obligations

Un arrêté préfectoral d’échardonnage pris sur le département de l’Allier en date du 11 avril 2018 rend obligatoire, sur certaines communes désignées, la destruction des chardons. Pour 2018, notons que les communes de Courçais, Cressanges, Naves et Saint-Angel sont nouvellement concernées par cette obligation. 
Pas question donc de les regarder pousser ! Tous les propriétaires des communes concernées doivent procéder systématiquement et entièrement à cette destruction avant floraison, c'est-à-dire avant qu'ils ne soient en capacité de se reproduire. Dans le cas de parcelles louées, c’est le preneur qui est soumis à cette obligation et doit procéder à la destruction des chardons. Il pourra être tenu responsable envers son propriétaire de la prolifération des chardons sur les parcelles exploitées. 
Le maire peut également prendre un arrêté municipal au titre de ses pouvoirs en matière de protection des végétaux. Attention : l’utilisation de phytohormones à proximité de parcelles de vignes ou de betterave est interdite. La destruction peut être effectuée par voie thermique, mécanique ou chimique. L’herbicide doit être appliqué selon ses modalités d’utilisation et en prenant les précautions nécessaires pour éviter son entraînement hors de la parcelle traitée.

Des sanctions 

En cas de défaillance, le maire ou la police municipale pourra verbaliser les contrevenants : le détracteur est passible d’une amende de 30 000 € et de six mois d’emprisonnement. Le maire peut également faire procéder à la destruction aux frais de la personne défaillante. Chaque propriétaire doit donc veiller à ne pas laisser proliférer les chardons sur ses parcelles. Cet arrêté annuel est pris à la demande des communes qui doivent se manifester auprès de la DDT, à partir du mois de février, pour rejoindre la liste départementale. Ainsi, si vous exploitez une ou plusieurs parcelles sur  une commune ne figurant pas sur la liste, et que vous supportez l’envahissement des chardons, vous pouvez contacter votre maire pour réfléchir avec lui à l’intérêt de figurer sur l’arrêté en 2019. 

Liste des communes concernées

Abrest, Andelaroche, Aubigny, Audes, Avermes, Bègues, Bellenaves, Bellerive, Bert, Bessay-sur-Allier, Besson, Bezenet, Bizeneuille, Le Bouchaud, Le Berthon, Bost, Bouce, Bourbon-l’Archambault, Braize, Bransat, Bressolles, Le Breuil, Brout-Vernet, Buxières-les-Mines, La Celle, Cérilly, Cesset, Chantelle, Chassenard, Chareil-Cintrat, Charroux, Château-sur-Allier, Châtel-de-Neuvre, Chatillon, Chavroches, Chazemais, Chemilly, Chezelle, Chouvigny, Cindré, Cognat-Lyonne, Colombier, Commentry, Contigny, Cosne-d’Allier, Coulandon, Coulanges, Courçais, Créchy, Cressanges, Creuzier-le-Neuf, Creuzier-le-Vieux, Cusset, Deneuille-les-Chantelle, Dompierre-sur-Besbre, Doyet, Droiturier, Durdat-Larequille, Espinasse-Vozelle, Estivareilles, Etroussat, La-Ferte-Hauterive, Franchesse, Gannat, Gipcy, Gouise, Haut Bocage, Hérisson, Huriel, Isserpent, Lalizolles, Langy, Lavault-Sainte-Anne, Le Breuil, Le Donjon, Le Pin, Liernolles, Lignerolles, Loddes, Louchy-Montfand, Louroux-Bourbonnais, Lusigny, Lurcy-Lévis, Magnet, Malicorne, Marigny, Le-Mayet-de-Montagne, Mazerier, Meillard, Meillers, Molinet, Monestier, Montaiguet-en-Forez, Montbeugny, Montcombroux-les-Mines, Monteignet-sur-Andelot, Montilly, Montmarault, Montvicq, Moulins, Nassigny, Naves, Néris-les-bains, Neuilly-en-Donjon, Neuvy, Noyant-d’Allier, Prémilhat, Reugny, Rocles, Rongères, Saint-Angel, Saint-Aubin-le-Monial, Saint-Bonnet-de-Rochefort, Saint-Caprais, Saint-Didier-en-Donjon, Saint-Eloy-d’Allier, Saint-Ennemond, Saint-Etienne-de-Vicq, Saint-Genest, Saint-Gérand-de-Vaux, Saint-Gérand-le-Puy, Saint-Germain-de-Salles, Saint-Germain-des-Fossés, Saint-Hilaire, Saint-Léger-sur-Vouzance, Saint-Léon, Saint-Marcel-en-Marcillat, Saint-Menoux, Saint-Pierre-Laval, Saint-Plaisir, Saint-Pont, Saint-Pourçain-sur-Besbre, Saint-Pourcain-sur-Sioule, Saint Prix, Saint Sauvier, Saint Victor, Saint Voir, Saint Yorre, Sainte-Thérence, Sanssat, Saulcet, Serbannes, Servilly, Seuillet, Souvigny, Target, Toulon-sur-Allier, Treban, Treteau, Trevol, Trezelles, Tronget, Ussel-d’Allier, Valigny, Vallon-en-Sully, Varennes-sur-Allier, Varennes-sur-Tèche, Vaux, Venas, Vendat, Verneuil-en-Bourbonnais, Le Vernet, Le Veudre, Vichy, Vicq, Villefranche-d’Allier, Villeneuve, Voussac, Yzeure.

Mai 2018